Jean-Noël GOUGEON, prêtre réfractaire de Ploërmel, arrété à Mohon et emprisonné à Lorient.

     Jean-Noël GOUGEON, né à Ploërmel (La Porte d'en haut) le 25 décembre 1742, fils d'Alexis et de CHEVERE (?) Perrine, a été victime de la persécution religieuse en 1792/1793, oeuvre de la législative.

     Prêtre insermenté, il voulut fuir la France pour s'exiler à Jersey. Malheureusement, son voyage n'arriva pas à son terme.

     Vieux diacre de la paroisse de Ploërmel, où il remplissait les fonctions en rapport avec son ordre et celles de maître d'école, l'abbé GOUGEON avait demandé un passeport pour Jersey. Avant de s'exiler, il voulut recevoir quelques membres de sa famille qui habitaient La Trinité-Porhoët, district de Josselin, et leur demander quelque secours. A la Trinité, on lui observe que son passeport n'est pas en règle, n'ayant pas été visé par l'administration du district de Ploërmel et que, s'il partait dans ces conditions, il s'exposerait à être arrêté et mis en prison.

     L'abbé renvoie alors son passeport à Ploërmel. Malheureusement, soit lenteur administrative, soit faute de la poste, le délai légal expire avant que le document ne parvienne à son destinataire, de sorte que celui-ci est obligé de rester dans le pays.

     Il y vécut caché jusqu'au jour où il fut arrêté à Mohon dans la nuit du 28 au 29 fructidor an III, et emmené à Lorient.

     Etant considéré comme prêtre déporté, il subit le même sort que les autres : ses biens furent vendus le 11 septembre 1794.

    Une rue porte désormais son nom en centre-ville de Ploërmel (rues piétonnes, galeries marchandes).

sources :

    1) Document du CDI du Lycée Lamennais à Ploërmel,

    2) Registre du Tribunal Criminel du Morbihan, an II, an III.

 

 

2 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site